PLACER L’ENTRAIDE AU CŒUR DE L’ACTION DE L’ADEPAPE 31

Dans le cadre de la dernière « loi adoption 2022 » le législateur vient de confirmer dans son article L224 – 11 les missions majeures qui sont attribuées aux ADEPAPE : je cite :

« Les ADEPAPE représentent, accompagnent et participent à l’effort d’insertion sociale des personnes accueillies en Protection de l’Enfance. »

            C’est bien ce que vous pourrez constater et juger au travers des pages de notre journal. Le compte rendu d’activités de l’année 2021, bien que partiellement impacté par les restrictions sanitaires rend compte de l’essentiel de nos engagements tenus à l’égard de tous nos adhérents.

            Que ce soit pour les anciens comme pour les jeunes, nous avons réussi à conserver le LIEN SOCIAL au travers de rencontres ponctuelles et dans le cadre du respect de nos statuts, comme pour les réunions de bureau, de CA et les Assemblées Générales 2021et 2022.

            C’est par ce lien social que passe l’accès à l’AUTONOMIE.

Comme j’ai pu le souligner dans nos précédentes publications, nous avons renforcé notre réseau de personnes ressources, et de ce fait je ne peux qu’encourager toutes les personnes qui souhaiteraient nous accorder un peu de leur temps, de rejoindre notre structure. Il y a des missions possibles pour tous dans notre association qui doit tout mettre en œuvre pour en assurer la pérennisation et répondre à la montée en charge des besoins ;

            Afin de mieux visualiser les besoins et les actions qui y sont liées, nous ouvrons les portes de l’ADEPAPE 31, sous forme de JOURNEES PORTES OUVERTES. Ces rencontres conviviales et collectives doivent permettre d’optimiser les temps d’informations sur les valeurs d’entre-aide qui animent notre association où la création du lien social reste le vecteur prédominant de tous nos engagements. Ces journées ouvertes pour tous les acteurs actifs dans le domaine de la protection de l’enfance, « jeunes et moins jeunes ayant eu un parcours ASE » doivent contribuer à optimiser les entretiens entre PAIR-AIDANT, salariés et bénévoles.

  Dans le champ de la Prévention et de la Protection, nous savons que les chantiers doivent être ambitieux afin d’améliorer les prises en charge et les accompagnements et nous serons vigilants à ceux engagés par le Conseil départemental dans son nouveau schéma départemental de l’Enfance. La création d’un Conseil départemental des mineurs de l’ASE au sein de l’ODPE qui devrait favoriser leur représentation et permettre de converger vers de réelles ambitions pour donner du sens à la vie de tous ces jeunes meurtris souvent dès leur plus tendre enfance. Sans projet de vie, tout leur semble perdu et inaccessible.

            Trop démolis pour engager des actions efficaces, où le droit commun n’apporte toujours pas de réponse réaliste ils ne peuvent que se tourner vers le milieu associatif, très engagé dans ses missions l’ADEPAPE 31 apporte sa contribution à la hauteur de ses moyens HUMAINS et FINANCIERS.

            D’où l’importance d’être soutenus par tous nos partenaires à hauteur de ce que les pouvoir publics attendent de nous.

Claude LE MERRER-BERBIGIER

Président de l’ADEPAPE 31

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.