Le mot du Président

Depuis le mois de Mai 2019 les membres du Conseil d’Administration de l’ADEPAPE 31, votre association, m’ont confié les responsabilités de conduire les missions et actions qui nous incombent au titre du Code de l’Action Sociale et de la Famille.

Resté un peu dans l’ombre pour certains, je suis un pupille de l’Etat parmi tant d’autres qui s’est engagé depuis de très longues années avec des interruptions diverses en fonction de mes activités professionnelles, fédérales et mes lieux d’habitation.

L’essentiel dans la vie est de retourner aux sources et de ne pas abandonner ses objectifs. J’ai toujours fait de la « PROTECTION DE L’ENFANT » un combat majeur et une mission incontournable de ma vie de tous les jours.

Continuant à porter le flambeau transmis par nos prédécesseurs depuis maintenant plus de 82 ans j’ai la conviction, que mener ces combats pour les jeunes de plus en plus vulnérables devient un devoir encore plus nécessaire de nos jours et pour les années à venir.

Notre ADEPAPE 31 construite et pérennisée autour d’une équipe de bénévoles fortement engagés et disponibles, demande à être renforcée et ouverte vers un partenariat efficace. Construire et travailler avec des personnes ressources est plus que jamais indispensable pour nos associations.

Notre travail au quotidien se « professionnalise » eu égard la complexité des services publics et une administration sociale de plus en plus opaque pour les jeunes voir « inaudible ».

La loi du 14 mars 2016 a confié aux représentants des ADEPAPE des missions de représentativité de plus en plus élargies, mais prégnantes qui exigent une formation très pointue sur tout ce qui concerne les DROITS FONDAMENTAUX DE L’ENFANT et les textes de loi du Code Civil et du Code de l’Action Sociale et de la Famille. C’est bien pour cela que nous devons nous entourer de personnes compétentes dans ces domaines, d’où l’intérêt des personnes ressources.

Depuis quelques mois des partenariats se mettent en place petit à petit avec des « industriels, des juristes, des psychologues et des éducateurs spécialisés ».

Nous sommes devenus audibles et avons été repérés comme incontournable dans la MOSAÏQUE SOCIALE grâce au travail d’une équipe élargie compétente et efficace.

Nous avons également renouvelé la CONVENTION DE PARTENARIAT avec le CONSEIL DÉPARTEMENTAL, augmentant de fait le montant de la subvention Jeunes Majeurs. Certes une confiance s’instaure, mais l’aide financière à venir devra être à la hauteur de nos engagements toujours en augmentation.

De même, nos ADEPAPE éligible au titre du Plan de Lutte contre la Pauvreté 2019/2022, au titre de l’année 2019 a pu signer une CONVENTION bénéficiant de fait d’une aide de l’Etat pour le logement.

Mais ce qui est devenu très important pour notre mouvement c’est l’implication de nombreux JEUNES MAJEURS qui devenus administrateurs ont pris des responsabilités qui ne demandent qu’à être encore plus développées. Cette force vive, pour l’avenir de demain ne doit pas nous faire oublier que les besoins de bénévoles de tout âge demeurent une constante et chacun peut apporter la pierre à l’édifice dont les bases sont solides.

Nous continuons à être sollicités à ce titre et souhaitons étendre notre champ d’investigation vers les grandes entreprises afin de pérenniser nos moyens financiers.

C’est pour mener ces missions de fraternité, d’humanité, de partage et de tolérance pour les anciens pupilles de l’Etat et les enfants ayant été confiés à l’AIDE SOCIALE A L’ENFANCE que je vous demande de nous rejoindre pour venir renforcer les rangs de nos équipes.

C’est cela l’ENTRAIDE INTERGÉNÉRATIONNELLE et MULTICULTURELLE.

Merci.

Le Président de l’ADEPAPE 31,

Monsieur Claude LE MERRER BERBIGIER.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.