ASSEMBLEE GENERALE 2021 – 03 juillet 2021

Nous avons enfin pu tenir notre 83ème Assemblée Générale de l’ADEPAPE 31, bien atypique, eu égard le contexte et les contraintes où, notre équipe a dû assumer ses responsabilités à l’égard des jeunes que nous avons pris en charge durant cette année 2020.

            En présence de Mme ADENIS responsable de la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DDETS) de la Haute Garonne, représentant le Préfet tuteur des pupilles de l’Etat.

            De Mme Fella ALLAL Maire de quartier (Rangueil, Saouzelong/Pech David /Pouvourville) représentant M. MOUDENC, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole.

            Nous avons présenté et voté : le compte rendu d’activité, les comptes rendus financiers et budget prévisionnel et assuré le renouvellement du tiers sortant au sein du Conseil d’Administration comme prévu dans nos statuts.

            Après la présentation du rapport d’activité du conseil de famille, nous avons eu une remarquable intervention de notre administrateur Fédéral Norbert VIEILLAME retraçant les activités de la Fédération Nationale des ADEPAPE.

            Nos personnalités invités ont exprimé leur grande satisfaction de leur première participation à notre Assemblée Générale, mettant en avant l’importance du travail fourni, en particulier durant cette dure période que nous venons de passer en 2020.

            Il a été mis en évidence les missions incontournables tenues par les ADEPAPE et l’importance du travail en partenariat avec les acteurs sociaux et les institutions de la ville, du Département et de l’Etat.

            Avant de conclure, nous avons vécu un moment plein d’émotion en écoutant les témoignages sincères des jeunes, présent en Assemblée Générale, qui par leurs sourires et leurs mots sans retenue ont su exprimer combien ils étaient reconnaissants et heureux d’avoir rencontré sur leur route chaotique, notre associations.

            Entendre de leur bouche et affirmer que nous leur avions permis de se reconstruire et d’espérer dans la vie, croyant enfin en eux et retrouver leur dignité, c’est le meilleur MERCI qu’ils pouvaient adresser à l’équipe sous l’impulsion de Nathalie l’accompagnatrice des jeunes majeurs.

            Faisant suite à ces messages d’encouragement de la part de Siderlyn, Antonela, Alisson et Mamadou, le président a présenté son rapport moral et d’orientation pour conclure l’Assemblée Générale, dont voici quelques extraits :

            Les difficultés inhérentes tout au long de ces mois nous ont permis de mesurer les besoins de manière plus rationnelle et de forger nos convictions.

           Nous continuerons à défendre notre IDENTITE et notre place d’acteur incontournable en Protection de l’Enfance et redonner de l’ESPOIR aux jeunes confiés à l’ASE qui viennent frapper à la porte de l’ADEPAPE 31 où orientés par les services de l’ASE, les responsables de MECS et les familles d’accueil.

           NOTRE PROJET ASSOCIATIF 2021-2025 confirme nos valeurs :

L’entraide, la solidarité, le partage, la laïcité.

             Au-delà des simples mesures financières que nous accordons, nous avons un devoir de suivi et une obligation morale de résultat.

            Les personnes qui nous accordent leur confiance doivent pourvoir compter sur l’équité de nos prestations mises en place, mais également sur la pertinence des propositions qui sont faites au travers d’un lien social incontournable.

           Mais l’accompagnement ne prend toute sa force et sa valeur que si nous y mettons de l’humain et pour cela l’ADEPAPE 31 est devenue la maison ouverte pour tous, toute la semaine, grâce à la présence continue de Nathalie, accompagnatrice Jeunes Majeurs, Aude secrétaire administrative, (salariées de l’association) et Elza stagiaire pour une année dans le cadre de sa formation professionnelle, auxquelles viennent se joindre Norbert et Claude les jours de permanence.

            Nous avons étoffé notre équipe par la présence régulière de personnes ressources, Cécile et Martine, et étendu notre réseau de proximité au niveau juridique, psychologique qui peuvent venir compléter nos réflexions sur certaines situations.

            Ce sont bien les situations urgentes, ou pas, de l’hébergement qui nous ont amené à chercher à mettre en place des partenariats avec les bailleurs sociaux de la Métropole et de la ville de Toulouse.

            Nous avons volontairement étendu notre parc de propositions de logement mettant en place une articulation avec la CAF, les propriétaires des logements et nous même, tant en matière de financement qu’en ce qui concerne les conventions. Le rapport d’activité 2020 qui vous a été présenté en atteste largement.

            En termes d’ORIENTATIONS pour les années à venir, nous porterons un intérêt particulier à l’ouverture vers l’accès à la culture, à la pratique du sport, dans des actions conviviales et échanges sous forme d’ateliers et de sortie collectives qui par ailleurs nous ont tant manquées cette année 2020. Bien entendu nous augmenterons le potentiel de réponses à apporter au soutien administratif aux apprentissages du quotidien et à la nécessité pour bon nombre de jeunes de retrouver leurs DROITS.

            Ces actions sont nécessaires pour la mise en place d’objectifs clairs pour l’avenir, respectant par ailleurs les orientations politiques du Conseil départemental dans son « ambition par et pour les jeunes » :

            – Nous continuons de porter un regard sur les jeunes par des actions de co-construction afin de leur permettre d’être acteurs de l’avenir, et des mesures les conduisant vers l’autonomie.

            – Nous reconnaissons dans leur diversité, quel que soit leur âge, leur situation personnelle, leur origine, leur histoire, leur territoire de vie, et leur sexe le besoin d’être indépendants.

            – Nous souhaitons leur apporter une approche globale en matière d’éducation, sport, culture logement et mobilité.

– Tous ces moyens doivent leur permettre de faire face aux difficultés et de s’inscrire dans cette ambition globale afin d’accéder aux mêmes droits et aux mêmes possibilités d’émancipation que tout citoyen et toute citoyenne.

           Nous avons l’ambition, même modeste d’arriver à répondre à ces exigences, mais nous ne pourrons y arriver que tous ensemble, en « ALLANT VERS » les adhérents.

            A l’évidence cela passe par le soutien sans faille des partenaires « financeurs » que sont le Conseil Départemental ayant bien répondu à ce jour à nos sollicitations et les Mairies et Toulouse Métropole qui cette année a répondu également à nos besoins financiers pour le logement.

 Bien entendu sans la participation des salariées et des bénévoles nous ne pourrions pas concrétiser ces objectifs et nous accueillerons avec intérêt tout organisme ou personne qui désireraient partager ces convictions avec nous.

MERCI

Claude LE MERRER,

      Président de l’ADEPAPE 31.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.